IMG_2311.JPG

Samanta la Raie Manta

Argile & acrylique noire/ pailletée argent.
40 x 40 cm
790€

Les lignes épurées de cette sculpture reprennent l'harmonie du vol de la raie avec cette approche furtive, presque fantomatique de la couleur noire, à l'image de la vision passagère et partielle dans le milieu aquatique : "l'ai-je bien vue ? ou seulement rêvée?!"

Les émotions d'eaux liées aux mantas sont toujours fantasmagoriques

pour les plongeurs qui croisent leur vol voluptueux, immense et submergeant.

Dans les couloirs des courants,

elles croissent paisiblement

pour déjeuner,

passent à la station de nettoyage 

se refaire une beauté,

emmenant en périple leurs petits passagers

éclaboussant au passage de leur majesté

le plongeur suspendu comme bloqué

par tant d'harmonie déjà sauvée.

L'animal, son milieu, ses enjeux :

Majestueuse et splendide malgré sa taille, la raie manta fait l'objet de fascination pour les plongeurs (dont je suis). Se reproduisant lentement dans des zones très délimitées, elles sont menacées d'extinction comme plus de la moitié des espèces de raies, requins et chimères, faute principalement à la surpêche.