IMG_3057.JPG

Romain le Requin

Sculpture argile & fer, peinture mat (pied bois)
35 x 23 x 15 cm
790€

Cette sculpture aux lignes effilées et à la teinte mate et profonde image l'animal furtif et dissous dans le fond marin. Sa silhouette tracée de perfection aérodynamique est aussi fascinante de pureté. Sa courbure en mouvement de nage ajoute souplesse et légèreté aux lignes symétriques. Loin de l'agressivité, ce reflet animalier présente une beauté feutrée de velours.

Emotions d'eau pures et uniques

A chaque rencontre magique

Avec le requin de récif

Au passage furtif

Au profil si vif.

Une brin de surprise

Une touche de désir

Un frisson de hantise

Et pourtant curieux

Toujours il nous émeut

De sa beauté bleue

Au style majestueux.

Sa nage horizontale

Aux aller-venues brutales

L’aileron en gouvernail

Il surgit d’une faille

Immobile et fatal

D’un poisson se régale

Devant nos yeux ébahis.

Une drogue, une orgie

Ta vue nous éblouit

Ton profil nous rassasie

Et une fois parti

On te recherche à l’envie !

L'animal, son milieu, ses enjeux

Les attaques ont un impact sur le tourisme le long des plages. Mais éradiquer le requin serait dangereux pour l'équilibre écologique du milieu marin. C'est lui qui est aujourd'hui menacé, car la surpêche a fortement impacté de nombreuses populations de requins. Parmi les plus gravement menacées d'extinction, il faut citer : le requin soyeux, le requin-pèlerin, le requin taupe commun, l'aiguillat commun, le requin de sable et le requin taupe bleu. Sans parler des espèces prisées par des hommes en quête de sensations comme le grand requin blanc ou le requin-mako, lors de parties de pêche organisées. Ces seigneurs de la mer éliminent les poissons malades, les animaux génétiquement déficients, les cadavres avec leur rôle d'épurateur biologique indispensable, permettant ainsi un équilibre des océans.